« Recherche de la santé » – c’est,
le patient et non la maladie qui est au centre de l’attention!

Qu’est-ce que l’ostéopathie?

L’ostéopathie est une méthode de traitement manuelle holistique, où l’humain est considéré comme un ensemble et qui ne se concentre pas seulement sur les symptômes, mais aussi sur les causes.
Pour le traitement, cela signifie que l’on cherche les causes de la douleur, de l’inconfort ou des blocages au lieu de traiter les symptômes. Ainsi, à l’aide de tests manuels, les limitations de mouvement sont identifiées et résolues.
Cela permet de compenser les déséquilibres dans le corps, ce qui lui permet de rétablir son état naturel (homéostasie).
L’équilibre corporel est, d’une part l’objectif du traitement ostéopathique et, d’autre part, la condition nécessaire de l’autorégulation du corps et pour l’activation de ses forces d’auto-guérison.
Pour un travail ostéopathique efficace, la connaissance et la compréhension de l’anatomie et de ses relations fonctionnelles est la base fondamentale du diagnostic et du traitement.

VIVRE C’EST BOUGER

Ce principe général est essentiel et joue un rôle fondamental dans le concept ostéopathique. En effet, toute forme de restriction ou de perte de mouvement peut avoir un effet négatif sur le fonctionnement de l’ensemble du corps.
Par conséquent, le corps commence à compenser ce qui crée les déséquilibres. Avec l’aide de l’ostéopathie, le corps est rééquilibré et peut à nouveau fonctionner de manière optimale.

Histoire et philosophie

Le fondateur de l’ostéopathie est le médecin et chirurgien américain Dr Andrew Taylor Still (1828-1917).

Son idée de base était de considérer le corps comme une unité dans le sens du corps, de l’esprit et de l’âme. La vision holistique du corps avait une grande importance pour lui.

Afin de comprendre les relations fonctionnelles du corps, il a effectué des travaux de recherche intensifs et s’est consacré méticuleusement à la compréhension de l’anatomie et de la physiologie de l’être humain. C’est ainsi qu’il a développé la base des fondations de l’ostéopathie.

Concept

Les fonctions du corps ne sont garanties que si des mouvements sont possibles.

Lorsque les mouvements sont limités, l’échange de fluides dans le corps est perturbé, de sorte que des congestions se créent, qui potentiellement sont à l’origine du développement de symptômes et de maladies. Les mouvements concernent non seulement le niveau des articulations, mais sont également présents dans les organes, par exemple le péristaltisme intestinal, la pulsation du cœur, l’expansion des poumons avec le rythme de la respiration et le rythme du liquide céphalo-rachidien qui s’écoule dans le système nerveux central. En fin de compte, le mouvement est présent dans chaque cellule de l’organisme humain sous forme d’échanges d’informations et de fluides.

Les quatre principes de base

1. Structure et fonction

L’interaction entre la structure et la fonction est mutuellement dépendante et active la fonction.

2. Pouvoirs d’auto-guérison – mécanisme d’autorégulation

Lorsque le corps est dans son équilibre individuel et naturel, il est capable de fonctionner le mieux possible et de maintenir les processus de régulation. L’intelligence naturelle de notre corps essaie toujours de trouver un équilibre entre de tous les systèmes. Cependant, des influences internes et externes peuvent perturber et bouleverser cette homéostasie. Lorsque la capacité de l’organisme à compenser est épuisée, le corps peut exprimer des symptômes ou de la douleur.

3. Le corps est une unité fonctionnelle

Grâce au tissu conjonctif (fascias), le corps est connecté à tous ses systèmes et peut communiquer à travers celui-ci.

De cette façon, des tensions peuvent être enregistrées, absorbées ou transférées aux autres systèmes. Ainsi, une fonction limitée a toujours un effet sur l’ensemble du corps. Cela rend également compréhensible le fait que la douleur ou les symptômes peuvent se manifester non seulement sur le site de la cause, mais aussi ailleurs dans le corps.

4. La circulation sanguine est primordiale

Les artères servent à transporter toutes les sécrétions de l’organisme humain telles que les hormones, les neurotransmetteurs, les nutriments et l’oxygène et permettent l’échange de substances dans la cellule. Le contrôle de ces processus est effectué par l’intermédiaire du système nerveux central.

L’ostéopathie dans la pratique

Approche ostéopathique dans la pratique

Pour le diagnostic et la thérapie, l’ostéopathe utilise l’expérience de ses mains et son doigté afin de sentir une mobilité réduite et la perte d’élasticité dans le tissu.

L’examen ostéopathique comprend une discussion détaillée en début de consultation ainsi qu’un examen physique ostéopathique. Si nécessaire, des tests supplémentaires sont effectués.

L’objectif est de créer un plan de traitement adapté individuellement aux besoins du patient et de soutenir le corps afin qu’il trouve le meilleur équilibre possible, avec le but de renforcer sa santé.

Le diagnostic et la thérapie sont effectués sur les trois systèmes du corps :

1. Système pariétal = tissu conjonctif musculo-squelettique
muscles, tendons, os, articulations et colonne vertébrale

2. Système viscéral = organes internes
Système digestif et nerfs associés, vaisseaux sanguins et lymphatiques.

3. Système craniosacrales = système nerveux
Crâne et os du sacrum, moelle épinière et méninges, tissu nerveux et liquide céphalorachidien

Menu